Lundi 8 Janvier : jour-J, direction l’office du transport pour savoir si on PEUT vendre nos motos… ðŸ›µ

Aujourďhui c’est le grand jour, celui où l’on va à l’office du transport avec l’acheteur de ma moto. Aujourďhui nous saurons enfin si nous avons besoin ďun papier de résident pour vendre et si l’on est obligé de changer la province des véhicules avant de faire le changement de propriétaire sur le green book (carte grise).

Chaï, l’acheteur, arrive à 9h. Il ne parle pas un mot ďanglais mais c’est un jeune, dynamique et très souriant. Il nous a tout de suite inspiré confiance. Notre hôte fait la traduction avec Chai, elle nous aide à traduire et remplir les papiers de vente. Nous sommes sûrs que toutes ces démarches inquiètent un peu Chai et voulons nous montrer rassurants. Nous acceptons donc qu’il ne nous paye que lorsque les papiers seront à son nom. Tout cela étant éclairci, nous prenons la direction de l’office du transport. 

On y arrive avec autant ďespoirs que ďappréhensions.C’est maintenant que tout ce joue. Ça passe ou ça casse !

Arrivés à l’office du transport, on se met dans la file ďattente. Là Chai nous fait comprendre qu’il a un ami qui serait intéressé pour la moto de Jeff, la Suzuki. Nous lui donnons le prix. Il appel son ami. Ça a l’air OK mais, comme la communication n’est pas facile entre nous, nous avons peur ďavoir mal compris. Bref, on verra ça plus tard mais ce serait une super nouvelle.

Pour l’heure nous sommes toujours dans la file ďattente pour faire les papiers de ma Yamaha. Je vois une dame de l’administration passer et je l’interpelle. C’est une dame charmante et qui parle très bien Anglais. Nous lui montrons tous les papiers et lui expliquons la situation. Là elle me regarde et me dit qu’il me faut un papier de résident ou un permis de travail. Gros moment de panique…. je lui montre des documents que nous a fait notre hôte disant que nous résidons dans son hôtel durant le temps de notre visa. Ça prouve que nous avons une adresse. Suspense. Elle regarde et me redit qu’il me faut le papier de résident. Je lui dit qu’avec ce papier j’ai une adresse en Thaïlande. Elle me fait patienter, le temps de se renseigner. On flippe et je pense que Chai aussi. Elle revient et me dit OK ! Youhouuuuuuuuuuu 🍾😁 Notre premier problème n’en est plus un ! Par contre il faut bien faire le changement de province des véhicules avant de pouvoir faire le changement de nom de propriétaire sur les green books. C’est parti, guichet n°9 celui pour lequel personne ne fait la queue 😅 Une nouvelle dame examine tous les papiers, et met ensuite des coups de tampons sur les documents. Elle ne parle pas un mot ďAnglais donc nous ne comprenons rien… Heureusement Chai est là et prend les choses en mains. Avec Jeff on discute et on se dit que nous aurons les mêmes démarches à faire pour la Suzuki… pourquoi ne pas essayer de faire tous les papiers aujourďhui ? D’autant plus que l’ami de Chai a l’air intéressé… nous demandons à Chai s’il peut nous aider et il semble ďaccord. 

Guichet n°9 terminé, nous reprenons les motos car nous devons nous rendre dans un autre service. Dans celui-ci les motos sont examinées pour vérifier qu’elles ne sont pas volées.

Une fois de plus, personne ne parle Anglais. C’est Chai qui gère tout. Nous ne comprenons pas pourquoi il n’y a que la Yamaha qui est examinée… nous demandons à Chai qui part se renseigner. En fait, pour la Suzuki nous n’avons pas rempli tous les documents et nous sommes donc obligés de retourner au guichet n°9… Ahh ces administrations ! 😅 

Nous reprenons les motos, nous garons et allons au guichet n°9. La même dame est au guichet. Elle rigole en nous voyant arriver et nous lui lançons donc un bonjour en Thailandais, plein ďhumour. Jeff sort tous ses papiers. Elle lui demande son permis de travail. Il fait semblant de ne pas comprendre mais elle insiste et redemande ce document. La technique de l’autruche ne fonctionne pas 🤣 Paniiiiique. On retente avec le papier de l’hôtel en disant que c’est notre adresse. Et… ça paaaasse ! Youhouhou !! Ensuite il faut remplir des documents mais tout est en Thai. Chai s’en charge. Nous le voyons remplir un document avec une photo de la pièce ďidentité de son ami. Re-Youhouuu nous avions donc bien compris, son ami veut acheter la Suzuki 🍾 Papiers remplis, coups de tampons. On repart faire examiner la Suzuki. Tout est OK ! On rentre à l’hôtel où notre hôte va pouvoir tout nous expliquer.

Alors, après plus de 3h à l’office du transport, tous les papiers de transfert de province de Chiang Mai à Bangkok ont été faits. Demain, l’ami de Chai va venir voir la Suzuki de Jeff et signer tous les papiers de vente. Jeudi matin, ils iront tous les deux à l’office du transport pour faire la demande de changement de propriétaire sur les green books (carte grise). Si tout est OK, ils nous donnent les sous et… nous seront liiiiiiibres !!! 

Bref tout est en très très bonne voie et il n’y a plus de raisons qu’il y ait de problème maintenant. Nous attendons quand même Jeudi pour nous réjouir complètement et faire péter le champagne !

Dans nos aventures nous avons toujours beaucouuup de chance : notre hôte qui nous fait des papiers de domicilation pour un mois ; Chai qui est très patient, nous trouve un acheteur pour la Suzuki et fait toutes les démarches pour les 2 motos ; et les administrations Thaï qui nous ont vraiment surpris de part leur disponibilité, leur gentillesse et leur patience. Malgré l’affluence, les fonctionnaires que nous avons croisés ont toujours été très agréables et ont vraiment pris le temps ďexpliquer et de ré-expliquer la marche à suivre, et ça toujours avec le sourire. Nous avons eu le sentiment qu’ils étaient vraiment là pour nous orienter et nous aider ! Quand on connait les administrations Françaises, le contraste est frappant… Pfiouuuu un grand merci à toutes ces personnes qui ont croisés notre chemin ðŸ™ðŸ»

Après tous ces événements, le stress est retombé et nous n’avons pas été très productif le reste de la journée 😅 

Nous sommes allés faire un tour dans le centre commercial, à 5 minutes de l’hôtel. Nous avons découvert dans ce centre, un espace dédié aux jeux de réalité virtuelle. Jeff adoooorant ce genre de choses, nous y avons Ã©té. Il a joué à un jeu de shoot et je peux vous dire qu’il était à fond !!!! En voici la preuve en image 🤣

Je crois que nous avons autant aimé ce moment l’un que l’autre : lui à tirer, se déplacer et jeter des grenades; moi le voir faire tout ça à 200% ! 😊 

Ensuite petit dîner sur le pouce et nous sommes allés au supermarché acheter des gourmandises à manger devant un film….Après cette journée éprouvante nous avions bien besoin de ces petites douceurs 🍫😊🍫

Un commentaire sur “Lundi 8 Janvier : jour-J, direction l’office du transport pour savoir si on PEUT vendre nos motos… ðŸ›µ

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s