Lundi 12 Février : les rizières de Tegallalang 🌱🍚

Bali est connue pour ses rizières en escaliers. Notre programme du jour est donc de voir ça de nos propres yeux !

Hier nous avons fait la route pour quitter la côte et rejoindre Ubud, ville située plus dans les terres. Nous y avons trouvé une guesthouse charmante et calme, au milieu de la verdure.

Aujourd’hui la journée commence par un bon petit déjeuner dans la jardin de cette guesthouse. On a vu plus difficile comme réveil ! 😁

Après tout ça, c’est parti pour les rizières de Tegallalang, rizières classées au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ça promet !

Sur la route, on profite de la très jolie architecture Balinaise. Nous passons devant de très nombreuses portes comme celle-ci.

Nous ne savons pas vraiment si ce sont des habitations ou des temples. Mais si ce sont des temples, alors il y en a énoooooormément à Bali. Ah oui, j’ai oublié de vous donner une information importante : bien que l’Indonésie soit de religion Musulmane, l’île de Bali est quant à elle en majeure partie Hindouiste !

Bref, nous nous arrêtons devant cette porte pour en savoir davantage. Nous sommes accueillis par cette charmante femme, et ses deux petites filles, qui nous explique que nous sommes effectivement chez elle, mais nous laisse visiter 😊

Dans les maisons Balinaises vivent plusieurs générations. La maison revient au fils de la famille. Si ce dernier se marie, son épouse viendra le rejoindre. Les maisons sont constituées de plusieurs pavillons remplissants des fonctions différentes: cuisine, salle de bain/toilettes, salon, etc. Une cour arborée de plantes et de statuettes dessert les pavillons.

Chaque maison possède aussi son temple familial tourné en direction du lever du soleil, vers les montagnes. Dans chaque temple, 3 autels voués à Brahma, Vishnou et Shiva. Ci-dessous, la porte pour accéder au temple de la famille.

Nous n’avons pas voulu être trop intrusifs et n’avons donc pas vu le temple familial.

Cette dame nous invite ensuite à visiter le temple juste en face de chez elle. Ce que nous faisons.

Les statues y sont vraiment très belles et pleines de détails.

Beaucoup sont recouvertes de mousse à cause de leur ancienneté ou bien de l’humidité.

Les temples Balinais sont composés de ces différents autels, aux toits superposés pouvant aller de 3, 5, 7, 9 ou 11 étages (ce sont des autels comme ceux-ci qui sont présents dans les temples des familles).

Un prêtre vient à notre rencontre et tente de nous donner quelques explications. Si nous avons bien compris, les Balinais louent en particulier 3 divinités: Brahma, Dieu de la création et qu’ils symbolisent au niveau du corps par la tête ; Vishnu, Dieu de la protection et qu’ils symbolisent par le buste; Shiva, Dieu de la destruction (destruction de ses attachements, de ses croyances, de son moi. Il détruit l’ancien pour passer au nouveau) qu’ils symbolisent par les jambes qui représentent les racines.

Après cet échange, nous reprenons la route et arrivons aux rizières de Tegallalang. A notre arrivée nous décidons de nous installer en terrasse pour profiter de la vue. Nous sommes seuls, tous les touristes sont dans les autres restos 😄 On savoure !

Le temps n’est pas avec nous mais ça ne gâche en rien ce magnifique spectacle ! Les rizières sont verdoyantes et abruptes. On se rend compte de l’ingéniosité du système ďirrigation : dès qu’un bassin est plein, l’eau s’écoule dans le bassin voisin en contrebas. On imagine aussi le travail que cela a dû être de façonner ainsi la montagne.

Le seul bémol est encore et toujours le tourisme et ce que cela implique: ďinnombrabres boutiques le long de la route, des restos en bordure de rizières, des « faux » paysans en tenue traditionnelle pour faire des photos avec les touristes contre quelques roupies. Cela perd de son authenticité… mais ça vaut quand même largement le détour ! 😊

Il est temps de repartir pour la deuxième visite de la journée: le temple Pura Tirta Empul, situé non loin de là.

La visite commence par un bassin avec des poissons énooormes, que les touristes peuvent nourrir.

Vient ensuite un bassin réputé pour sa source ďeau sacrée. Il se compose de 13 fontaines où Balinais et touristes peuvent venir se purifier. Ils déposent au préalable une offrande constitué ďun panier dans lequel se trouvent fleurs, riz et encens. Puis ils mettent la tête sous l’eau de la fontaine, ce qui permettrait de laver son esprit des pensées impures.

Bon on l’avoue, nous ne nous sommes pas baignés. Mais on a regardé… et ça avait l’air froid ! 😅

Un second bassin est présent: dans son fond jailli constamment de l’eau, par petit bouillonnements. Ce lieu est réputé comme étant mystique.

Comme dans tous les temples Balinais, des autels sont présents pour honnorer les divinités.

Voici une petite sélection de statues croisées pendant la visite. Vous remarquerez les yeux en spirale de la femme, assez flippos… et la dernière statue nous a bien fait marrer ! 😄

La visite se termine par un labyrinthe de boutiques, devant lesquelles nous sommes obligés de passer pour sortir. Ils ont copié le concept de Ikéa ! Ou peut être est-ce l’inverse… 🤔😅 Quoiqu’il en soit, nous n’avons pas apprécié ce moment, et le summum a été quand deux vendeuses nous ont tenu fermement par le poignet pour nous montrer leurs produits… nous avons été obligés de leur demander de nous lâcher. Bref, il y a des limites quand même ! 😖

De retour au scooter, on enfile nos k-way car on voit que le temps est gris. Et on a bien fait car on s’est pris une grosse saucée ! Nous avons finit par nous arrêter dans un resto pour manger un morceau en attendant que la pluie ne cesse.

Arrivés dans notre super guesthouse une belle surprise nous attendait: un cockroach, appelé cafard en Français !

Il était grooooos et volait dans la chambre. Moi je hurlais et sautais sur le lit pendant que Jeff essayait de l’attraper. La scène était folklo 😂 Ce petit malin s’est caché pendant 45 minutes ! Mais on l’entendait… Quand il est sorti de sa cachette, Jeff m’a enfermée dans la salle de bain pour que je ne le déconcentre pas. Mais ce c** de cafard m’y a suivi ! Je me suis donc retrouver debout sur le rebord de la baignoire ! Oui je sais, c’est ridicule et inutile puisqu’un cafard vole… Bref, Jeff m’a dégagé de la salle de bain et après 30 minutes de chasse il l’a finalement attrapé dans un sac plastique et remis dehors. Jeff, mon héro 👱😍

C’est sur cette aventure épique que s’est terminée notre journée 😁

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s