Vendredi 13 Avril: MusĂ©e des Vestiges de Guerre, une page de l’histoire du Vietnam đŸ“–

Pour essayer de comprendre un peu mieux l’histoire du pays, et notamment la guerre du Vietnam, nous dĂ©cidons ďaller faire un tour au MusĂ©e qui lui est dĂ©diĂ©. Voici les grandes lignes de cette guerre, ce que nous en avons compris, en espĂ©rant ne pas vous dire trop de bĂȘtises 😋

Comme vous le savez, depuis 1859 le Vietnam est progressivement devenue une colonie Française portant le nom ďIndochine. L’Indochine Ă©tait alors divisĂ©e en trois protectorats Français: le Tonkin, l’Annam et la Cochinchine.

Des mouvements de rĂ©sistances pour l’indĂ©pendance, apparaissent progressivement. A l’initiative ďHĂŽ Chi Minh, ces diffĂ©rents mouvements se regroupent pour former le ViĂȘt-Minh, en 1941. Ce mouvement est Communiste.

En Mars 1946, suite a des mouvements de contestations et Ă  des affrontements, la France reconnaĂźt la RĂ©publique DĂ©mocratique du Vietnam, formĂ©e des anciens protectorats du Tonkin et de l’Annam, comme un État libre. Cependant elle refuse de cĂ©der la Cochinchine qui conserve son statut de colonie Française. Cela ne satisfait pas le ViĂȘt-Minh qui continue de revendiquer la Cochichine. Malheureusement aucun accord n’est trouvĂ© et la guerre ďIndochine Ă©clate.

Le 21 Juillet 1954, la confĂ©rence de GenĂšve met fin Ă  ce conflit et prĂ©voit une sĂ©paration provisoire du pays: la partie du Vietnam situĂ©e au Nord du 17Ăšme parallĂšle passe sous le contrĂŽle du ViĂȘt-Minh et adopte HanoĂŻ comme capitale; le Sud de cette ligne, adopte SaĂŻgon comme capitale, et reste sous l’influence Occidentale jusqu’Ă  la tenue ÄĂ©lections gĂ©nĂ©rales, prĂ©vues au plus tard en Mai 1956, devant dĂ©bouchĂ©es sur la rĂ©unification du pays.

Le Nord du Vietnam se range ainsi du cĂŽtĂ© des puissances communistes, tandis que le Sud passe sous la protection des États-Unis. La France, quant elle, se retire progressivement du Vietnam.

Mais ces Ă©lections n’auront jamais lieu… En effet, au Sud un nouveau rĂ©gime se met en place: il soutenu par les États-Unis (financiĂšrement et militairement) et se dĂ©clare anti-communiste. A sa tĂȘte, NgĂŽ Dinh Diem, qui s’emploie Ă  Ă©liminer toute forme ďopposition et fait rĂ©gner un rĂ©gime de terreur. En toute logique, ce dernier n’a absolument pas la volontĂ© ďorganiser le rĂ©fĂ©rendum prĂ©vu dans les accords de GenĂšve.

Le Nord, quant Ă  lui, cherche Ă  rĂ©cupĂ©rer le Sud et s’emploi Ă  soutenir un mouvement de contestation qui, en 1960, prend le nom de Front National de LibĂ©ration (FNL), plus connu sous le nom de ViĂȘt-Cong. Ce mouvement armĂ©, soutenu donc par les ViĂȘt-Minh du Nord, entame une guĂ©rilla contre les troupes AmĂ©ricaines grĂące Ă  leurs « piĂšges-Ă -cons » (rĂ©seau de tunnels souterrains, piĂšges dans la junggle, dissimulation au milieu de la population paysanne, etc..). Difficile pour les soldats AmĂ©ricains de lutter contre un ennemi invisible. La suite n’est qu’une escalade de violence, aboutissant au massacre de village entier, des bombardements intensifs (plus de 800 tonnes), le largage de napalm et 80 millions de litres ďagent orange…

L’opinion publique se mobilise et le mouvement pacifiste pour la fin de la guerre au Vietnam prend de plus en plus ďampleur. En Mai 1968, des nĂ©gociations sont entamĂ©es. Pour autant, les accords de Paris ne sont signĂ©s qu’en Janvier 1973… Les troupes AmĂ©ricaines commenceront Ă  se retirer au mois de Mars qui suit.

Le pays est officiellement réunifié le 2 Juillet 1976.

Maintenant, pour les plus courageux, quelques photos.

Ce jeune soldat Américain, plus jeune que nous, a été tué deux semaines aprÚs cette photo..

Les bombardements intensifs:

Le déversement de napalm qui brûle tout sur son passage, au travers de deux photos trÚs connues:

L’agent orange est un herbicide qui a Ă©tĂ© dĂ©versĂ© par millions de litres sur le Vietnam afin ďempĂȘcher les guĂ©rilleros Vietnamiens de se cacher dans les forĂȘts, dĂ©truire leurs rĂ©coltes, mais aussi dĂ©gager les abords des installations militaires AmĂ©ricaines et y prĂ©venir les attaques. Cet hĂ©bercide contient une molĂ©cule trĂšs nocive, appelĂ©e dioxine, qui contamine par ingestion, contacte cutanĂ© ou inallation. L’agent orange a fait ďenormes ravages pendant la guerre et, des gĂ©nĂ©rations plus tard, il continue de toucher la population et de faire des victimes (Ă©galement chez les soldats AmĂ©ricains qui y ont Ă©tĂ© exposĂ©s). De nombreux bĂ©bĂ©s naissent avec un retard mental, des maladies ou des malformations.

Lorsque nous voyons que certains de ces enfants sont nĂ©s durant la mĂȘme annĂ©e que nous, ou bien dans les annĂ©es 2000, cela nous touche Ă©normĂ©ment et nous fait prendre conscience de l’impact de cette guerre qui continue ďĂȘtre visible…

Également quelques photos de la population Vietnamienne.

Voici les chiffres estimĂ©s de la perte de la population Vietnamienne (il n’y en avait pas concernant les AmĂ©ricains et les diffĂ©rents alliĂ©s qui ont pris part Ă  cette guerre).

Nous souhaitons rendre hommage Ă  toutes ces personnes qui ont vĂ©cues l’horreur et/ou perdues la vie. N’oublions pas, pour Ă©viter que cela ne se reproduise. Je souhaite que l’homme soit capable de plus ďAmour, de bienveillance et ďhumanitĂ©, que de haine.

En sortant de ce musĂ©e, vous vous doutez que nous sommes « lourds » de tout ce que nous avons pu voir. Nous nous installons dans un cafĂ© et nous nous mettons, respectivement, dans notre bulle. Besoin ďĂȘtre seuls. 1h plus tard, nous voilĂ  apte Ă  Ă©changer sur l’organisation de notre sĂ©jour au Vietnam. Nous faisons tout un tas d’hypothĂšses et checkons les prix de diffĂ©rents moyens de transports pour essayer ďy voir plus clair. Mais le vrai « problĂšme » est que nous ne voulons pas les mĂȘmes choses…

– Jeff se dit que, comme nous sommes au Sud du Vietnam, autant le remonter jusqu’au Nord en nous arrĂȘtant dans les diffĂ©rentes villes que nous avons envie de voir. Concernant le tour en moto dans le Nord, ça ne lui pose pas de problĂšme de ne pas le faire, car vu que c’est quelque chose qui le tente vraiment, cela le poussera Ă  revenir au Vietnam !

– Moi je vois les choses Ă  l’inverse et je pars du principe que je ne reviendrais peut ĂȘtre jamais dans ce pays. Je vise donc en prioritĂ© ce que je veux faire pendant ce voyage, et c’est le tour en moto dans le Nord.

Nous sommes dans une impasse car il n’y a ni bonne, ni mauvaise solution. Nous avons donc beau tourner le problĂšme dans tous les sens, nous n’arrivons pas Ă  arrĂȘter une dĂ©cision. Eh oui, ce n’est pas tous les jours facile de voyager en couple et de faire des compromis 😄 Il est 18h30, nous avons faim et, aprĂšs 2h Ă  tergiverser, nous n’avons toujours pas pris de dĂ©cisions 😅

Tant pis… On va manger ! On dĂ©gote un resto Vietnamien dans notre quartier. Eh, oui ce soir nous mangeons local 😁

Nous Ă©changeons ENCORE de notre programme pour ce mois au Vietnam. Ça n’en finit plus… 20h30, Jeff se dit que si nous revenons au Vietnam dans quelques annĂ©es, nous n’aurons peut ĂȘtre plus envie de sortir des sentiers battus et de partir Ă  l’aventure en moto dans les montagnes. Il nous prend donc deux billets ďavion pour la Baie d’Halong, oĂč nous ferons escale 2-3 jours avant de nous balader en motos dans le Nord.

Nous finissons rapidement nos repas, bouclons nos sacs et Ă  22h nous sommes couchĂ©s ! Eh oui, notre vol de demain est Ă  5h du matin, donc nous devons nous lever Ă  2h30… đŸ€Ł

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s